Vous avez aimé apprendre à  l’Auto-école Liège, vous voulez faire partager votre expérience, c’est ici :

Livre d'Or Auto-école Liège

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
PALINA SUPEYEVA PALINA SUPEYEVA a écrit le 30 avril 2019 à 10 h 39 min:
Mon histoire pour obtenir un permis de conduire a été très longue. Au début, j'étais inscrite dans une école de conduite Facility Conduite à Montigny-le-Bretonneux, où j'ai passé mon code dès le premier essai, puis un cauchemar a commencé. J'ai passé 55 heures à faire le même parcours à Trappes, encore et encore, et à la fin, mon instructeur a dit que je n'étais pas prête pour passer l’examen et m'a totalement découragé. Deux jours avant l'examen, elle était de mauvaise humeur dans la voiture et elle m'a mal parlé pendant 30 minutes pendant le créneau, puis m'a laissée conduire le reste de cours dans un silence total sans avoir fait le bilan à la fin. Cependant, j'ai payé pour le cours entièrement et je n’étais pas remboursée. Puis un jour avant l'examen, j'ai appris qu'il était annulé et on m'a proposé de passer un examen deux jours plus tard dans une autre ville, où nous n'avions jamais conduit auparavant. J'étais tellement stressée et pas confiante en moi-même, mais je voulais terminer cette horreur et j'ai donc accepté de le faire. Bien sûr j'ai échoué l’examen.

Puis j'ai arrêté cette histoire pendant un an et j'ai été horrifiée de reprendre les cours de conduite. Chaque école où je suis allée a refusé de m'inscrire après avoir réalisé combien d'heures j'avais fait dans mon école précédente. J'ai presque abandonné l’idée.

J'ai trouvé par hasard Auto Ecole Liège, à 7 minutes à pied de mon travail, donc c'était un pur hasard. J'étais presque prête à faire encore 50 heures en plus si nécessaire, mais à ressentir ce «feeling de confiance en conduisant» et à recommencer à aimer conduire, sans avoir peur. Je suis tellement heureuse d’avoir fait ce choix car Jean possède une méthodologie d’enseignement unique qui permet de s’intégrer aux conditions de conduite réelles et d’obtenir confiance en soi. J'avais toujours peur de conduire à Paris, mais c'était un réel plaisir de conduire avec Jean. Il racontait tant d'histoires et me faisait rire et au même temps il a très bien expliqué dans une façon simple et claire le bon comportement de conducteur sur la route et surtout comment il ne faut pas faire.

J'ai eu mon permis après avoir conduit 15 heures avec Jean, et je rêve d'acheter ma petite voiture pour parcourir Paris tôt le matin comme nous le faisions avec Jean et j’ai hâte de encore plus travailler des compétences telles que la réaction et la prise de l'information rapide, il y a toujours des choses à améliorer mais le plus important est atteint : j'aime conduire et je n'ai plus peur de prendre les commandes, j’ai la confiance en moi et je SAIS conduire.

Merci, Jean.