Vous avez aimé apprendre à  l’Auto-école Liège, vous voulez faire partager votre expérience, c’est ici :

Livre d'Or Auto-école Liège

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
PARMENTIER Julien PARMENTIER Julien a écrit le 31 décembre 2018 à 10 h 03 min:
Je me suis inscrit à l'auto-école Liège pour suivre les formations accélérées de code de la route et du permis de conduire sur les conseils de mon frère, qui avait fait la même chose que moi 4 ans plus tôt. Il m'avait lui-même prévenu sur ces mots : "tu verras, avec Jean, tu vas vraiment bouffer, mais ça en vaudra clairement la chandelle."

Le moindre que l'on puisse dire, c'est qu'il avait raison.

En effet, avec Jean comme professeur, et tout particulièrement en conduite, les premiers cours risquent d'être difficiles : pendant mon stage, je me suis retrouvé certains soirs exténués des constantes corrections de Jean. C'est pourtant justifié : en matière de conduite, Jean connait son métier sur le bout des doigts, et s'il vous reprend sur quelque chose, c'est que vous ne l'avez pas écouté.

Car Jean est l’inverse d’un professeur d’auto-école passif : les lieux où se passent les cours sont choisis pour travailler les lacunes de l’élève, chaque élément de la conduite est pris en compte, que ce soit la partie mécanique (la tenue du volant, le passage des vitesses, etc..), votre maîtrise de la conduite (votre regard et votre attention par exemple), et les heures sont pleines (pas de pause cafés de 15 minutes comme j’ai pu entendre de la bouche d’amis faisant leurs heures dans d’autres écoles). En bref, c’est un véritable professeur, dont le mot d’ordre est honnêteté, et qui cherche avant tout à faire de chacun de ses élèves des conducteurs autonomes et sûrs dans leur conduite.

Donc oui, certains cours pourront être difficiles, mais vous saurez que quand Jean vous dira que vous êtes juste dans votre conduite, vous l’êtes réellement, et vous le sentirez dans votre maîtrise aussi. Et de la même manière, s‘il vous fait passer l’examen du permis de conduire, c’est que selon lui vous avez le niveau, et de ce fait même si vous échouez, que ce soit par stress, ou par la simple malchance, il vous fera plutôt prendre 2 heures avant le prochain examen plutôt que de repartir sur une série de 20 heures qui serait complètement superflue. En tout, j’ai passé l’examen trois fois, ce qui aurait pu paraître décourageant, et je n’ai eu à prendre que 8h en plus dans l’espace de 3 mois, du premier examen échoué début septembre à celui de début décembre. J’ai donc fait en tout 44h de conduite à cette auto-école, ce qui est souvent moins que le nombre d’heures faits par mes amis dans d’autres auto-écoles, surtout quand ils ont dû repasser l’examen plusieurs fois comme moi.

Finalement, je résumerais la méthode de l’auto-école Liège, et par la même occasion celle de Jean ainsi : si vous avez un peu de résilience et que vous cherchez avant tout à apprendre à conduire, plutôt que de simplement passer l’examen, tout en étant honnête avec les autres comme avec vous-même, cette auto-école est l’une des meilleures adresses.