Vous avez aimé apprendre à  l’Auto-école Liège, vous voulez faire partager votre expérience, c’est ici :

Livre d'Or Auto-école Liège

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
Nicolas T. Nicolas T. a écrit le 13 août 2018 à 16 h 49 min:
UNE AUTO-ÉCOLE DE CHOIX

Après avoir obtenu l’examen du code de la route en candidat libre, j’ai sélectionné l’auto-école Liège pour l’épreuve pratique après une sélection minutieuse sur internet.

Avant l’inscription, Jean (le gérant et moniteur de l’auto-école) m’a annoncé la couleur. Il peut être très strict mais toujours juste dans l’évaluation de ses élèves. Il fait tout pour que l’élève acquiert parfaitement, en un minimum temps, les automatismes de la conduite car il sait pertinemment que les heures coûtent chères.

Pour y parvenir il s’investit pleinement dans sa mission et ne ménage pas ses élèves. Une écoute attentive et une mise en application rapide de ses directives sont la clé de la réussite.

A l’issue de chaque leçon, il envoie par mail ou sms un récapitulatif du travail de l’élève avec les objectifs à atteindre, les erreurs à corriger et les progrès effectués.

Ses comptes rendus sont toujours illustrés de schémas explicites.

Durant toutes mes leçons de conduite, Jean a fait preuve :
  • de pédagogie,
  • d’exigence,
  • de persévérance,
  • de ténacité
  • de rigueur.


Tant que mes gestes techniques et/ou les placements de mon regard n’étaient pas parfaits, il corrigeait systématiquement mes défauts et si je persistais dans mes erreurs, il n’hésitait pas à hausser le ton pour que j’adopte rapidement l’attitude adéquate.

Il ne manque pas de complimenter l’élève qui progresse et qui atteint les objectifs qui lui sont demandés.
Jean élève volontairement le niveau de conduite de ses élèves pour que ce dernier soit au-dessus du niveau académique.
De cette manière les élèves auront toutes les chances de réussir malgré leur stress.
A l’issue du forfait de 26 heures de conduite, j’ai demandé à Jean d’effectuer 10 heures supplémentaires, ce qu’il a refusé, estimant cela inutile, en raison de mon niveau suffisant pour la réussite de l’examen. Je souligne par la même, l’honnêteté totale de Jean. Il m’a simplement proposé 2 heures de conduite le samedi 30 juin avant de passer mon examen final le vendredi 6 juillet. J’ai obtenu 23.5 points sur 31 (il faut avoir au minimum 20 points pour l’obtenir) mais avec une faute éliminatoire liée à une étourderie : UN STOP GLISSÉ, l’examen n’a pu être validé.

Suite à mon échec, Jean m’annonce qu’il ne m’abandonnera pas, tant que je ne réussirai pas l’examen. On convient d’une leçon de 2 heures de conduite le samedi 4 août pour préparer au mieux le deuxième examen programmé le jeudi 9 août.
Un mois après la première tentative, le deuxième essai est couronné de succès.

À noter certaines spécialités originales de l’auto-école Liège :
  • La traversée de Paris en 2 heures (excellent souvenir) pendant laquelle Jean vous livre quelques anecdotes sur l’histoire et l’attrait de Paris.
  • Parfois, la descente du véhicule au parking (niveau -2) par la rampe.


Tous mes remerciements pour la qualité d’enseignement, la pédagogie, la persévérance de Jean qui m’ont amené au succès.
Je recommande vivement aux futures élèves d’ouvrir la porte de cette auto-école. Je vous souhaite, Jean, une bonne continuation. Nicolas T
+ Honnêteté
+ Qualité pédagogique
+ Persévérance
+ Rigueur
+ Ténacité
+ Exigence