Vous avez aimé apprendre à  l’Auto-école Liège, vous voulez faire partager votre expérience, c’est ici :

Livre d'Or Auto-école Liège

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
Fabien B. Fabien B. a écrit le 11 avril 2018 à 16 h 02 min:
Moi et le permis, c'est une histoire qui a mal commencé, mais qui s’est bien terminée grâce à l’Auto-Ecole Liège et à ma bonne volonté. J’ai eu une très mauvaise expérience dans une autre auto-école en 2005. Qui après cela je n’avais pu retoucher un volant durant dix ans.

Après mon retour en France avec plus de maturité et de temps, j’ai décidé de m’y remettre sérieusement. D’abord j’ai regardé sur internet pour trouver une auto-école sérieuse et je suis tombé sur l’auto-école Liège.

Je me méfie toujours des commentaires sur internet.

Je suis allé voir directement le lundi et je me suis inscrit directement après avoir parlé avec Jean. Je lui ai parlé de ma mauvaise expérience et il a su trouvé les mots que j’attendais d’une auto-école. Je suis resté presque trois heures à discuter. En parallèle, il donnait des cours de codes et là surpris je le voyais participer au cours pour les réponses comme devrait faire être un vrai prof ce qui est pour moi important dans la progression.

Ce que je n’avais pas eu dans ma précédente auto-école. Du coup je me suis inscrit en accéléré pour le code et en accéléré pour la conduite (c’est la formule que je vous conseille) Le code a été un vrai plaisir cela s’est réalisé en une semaine je n’ai pas vu le temps passé. Les cours ont été très pédagogiques.

À chaque thème Jean avait préparé des fiches personnalisées pour donner les clés de réussites pour que le code ne soit seulement qu’une formalité. Il a été très présent pour chacun d’entre nous. Et j’ai eu le code en seulement deux semaines et du premier coup.

Évidemment il y a aussi du travail à faire de votre côté. Ensuite vient enfin la conduite en accéléré idem. Premiers jours de cours nous avons chacun à notre tour réalisé le démontage d’une roue et ensuite le montage. Et vu toute la mécanique de la voiture enfin les grandes largeurs. Jean nous a expliqué qu’il a été avant mécanicien et cela s’est avéré très utile pour nous et la compréhension de la voiture, pour la suite de notre apprentissage.

Grâce à cette méthode j’ai appris facilement à passer les vitesses, rétrograder, etc.

Au final cela permet d’être très à l’aise avec la voiture et se concentrer essentiellement sur l’environnement extérieur, circulation, signalisation et ne plus penser à la manipulation de la voiture, etc.…

Exemple : au bout de la deuxième semaine lorsque je conduisais et je voyais une autre auto-école conduire sur la même route que moi. J’ai été étonné de mes progrès et le fossé entre ces autres auto-écoles et nous (ressentis idem de mes autres camarades apprenant à l’auto-école Liège).

Autre chose qui m’a aidé à progresser les bilans personnalisés que je recevais chaque soir sur ma conduite les points ou je devais m’améliorer ou bien que j’ai acquis ce qui permet par la suite d’analyser et progresser.

Au final j’ai eu le permit au bout de 28 heures grâce à Jean son travail personnaliser et son professionnalisme et son honnêteté il est pas ici pour prendre des heures, mais son objectif premier c’est que l’on soit à l’aise avec la voiture que l’on obtient notre permis dans les meilleures conditions possibles.

Évidemment il n’est pas non plus ici pour faire des miracles il donne de très bons conseils, mais c’est aussi à vous d’écouter et d’analyser, car que vous soyez, jeune, vieux, diplômé, chef d’entreprise, ect… Si vous n’écoutez pas attention les oreilles. Mais c’est toujours bienveillant.